0

Votre Panier

Votre panier est vide.

Sélectionner une page

Pourquoi le VRAI savon est-il un moyen efficace de tuer le coronavirus sur votre peau ?

Les gels hydroalcooliques sont efficaces mais le savon l’est aussi (et surtout sans nuire à votre peau !)

La question est la suivante : pourquoi le savon marche-t-il aussi bien contre le coronavirus et en fait la majorité des virus ?

Infographie : Le Monde

La réponse est simple : le savon dissout donc la membrane graisseuse et le virus devient inactif (parce que le virus est une nanoparticule auto-assemblée dont le maillon le plus faible est la double-couche lipidique (grasse)).

Pour se reproduire, un virus a besoin d’une cellule hôte. Le virus va y rentrer grâce aux protéines S présentes au niveau de son enveloppe et ensuite il va se diviser. Quand on se lave les mains avec du savon, l’enveloppe du virus est démantelée et le virus ne peut plus entrer dans nos cellules, le rendant inactif. Son ARN (le génome du Covid19 est codé sous forme d’ARN) est détruit et toutes les parties du virus vont se lier aux molécules du savon, dans des micelles, et partir avec l’eau de rinçage.

Les gels hydroalcooliques contiennent une solution d’alcool à pourcentage élevé (généralement 60 à 80% d’éthanol) et tuent les virus de la même manière. Mais le savon est meilleur parce que vous n’avez besoin que d’une assez petite quantité d’eau savonneuse qui, en frottant, couvre facilement toute votre main. Alors que vous devez littéralement faire tremper le virus dans l’éthanol pendant un court instant, et essuyer ou frotter un gel sur les mains ne garantit pas que vous trempez suffisamment chaque coin de la peau sur vos mains.

De plus, le gel hydroalcoolique n’est pas efficace sur des mains sales !

Sans oublier que le gel hydroalcoolique va littéralement exterminer flore microbienne sur votre peau (des centaines de milliards de microorganismes, bactéries, levures, champignons… (plus d’infos dans notre article sur LA GLYCERINE), l’assécher, créer des irritation. Le savon, non.

Le savon détache non seulement la « colle » entre le virus et la peau, mais aussi les interactions de type « velcro » qui maintiennent ensemble les protéines, les lipides et l’ARN du virus.

Le savon a une structure amphiphile (notre article :POURQUOI LE SAVON LAVE-T-IL ?).
Lors du lavage, les tensioactifs se concentrent aux interfaces eau-matière grasse. Ces agrégats de molécules se regroupent en structures sphériques, les micelles, qui se fixent par leur queue autour des salissures grasses, qui sont ainsi fractionnées et emprisonnées.

 

Donc, si vous avez de l’eau : privilégiez le VRAI savon !

 

(Sources : https://www.theguardian.com/commentisfree/2020/mar/12/science-soap-kills-coronavirus-alcohol-based-disinfectants et https://www.nytimes.com/2020/03/13/health/soap-coronavirus-handwashing-germs.html?fbclid=IwAR0LAkYouLD9MMkueidicXidOkFbbUBopErpH0QjQpfzspJRFq1L8Xge9nA et https://www.lemonde.fr/sciences/article/2020/03/24/pourquoi-le-savon-detruit-le-coronavirus_6034207_1650684.html#xtor=AL-32280270)

Inscrivez-vous à notre newsletter

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer les lettres d'information des Affranchis. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter. En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits.