Pourquoi le savon mousse-t-il ? (3/3)

Et surtout, pourquoi un vrai savon mousse-t-il moins qu’un savon industriel

Pourquoi un vrai savon mousse-t-il moins qu’un savon industriel

Les vrais savons moussent moins ! Et bien oui, car la composition n’est pas du tout la même. J’ai déjà appris à lire les étiquettes ici : Comment lire une étiquette.

Les savons que l’on va qualifier de « naturel » (premièrement, par opposition aux savons industriels qui ne sont pas des savons mais des détergents, et deuxièmement même s’il y a une transformation – la saponification des huiles qui donnent du savon -), moussent beaucoup moins que leurs cousins industriels.

La mousse d’un savon naturel sera normale, sans excès. Elle est légère et se forme grâce aux huiles saponifiées.

 

 

 

A contrario, un savon industriel (que l’on ne trouve pas qu’en grande surface d’ailleurs, mais finalement presque partout… c’est devenu la norme de consommation) n’a plus grand-chose à voir avec un véritable savon (le « carboxylate d’alcalin » comme dirait le tonton chimiste [https://www.les-affranchis.bio/quest-ce-que-le-savon/]). Et oui, parce que ça coûte cher à fabriquer un vrai savon ma bonne dame, et encore plus cher lorsque l’on fait de la saponification à froid. Alors pour réduire son prix de vente, l’industriel va réduire ses coûts de fabrication et donc… utiliser des ingrédients de synthèse (chimiques) plutôt que des ingrédients naturels (huiles et beurres végétaux). Les tensioactifs et autres agents moussants utilisés (sans compter les conservateurs, les colorants, agents masquants, parfums…) vont permettre de maîtriser tous les paramètres du « savon » (dont la qualité de la mousse, sa quantité, son onctuosité, sa taille…) pour un coût extrêmement faible, mais au détriment de ses qualités, de la santé et de l’environnement.

Nombreux sont ceux qui associent la formation généreuse de mousse pendant le lavage à un « bon savon », qui « lave bien », alors que c’est faux. Nous le redisons : le pouvoir lavant d’un savon n’est pas lié à l’apparence des bulles, grosses ou petites. Ce n’est pas la mousse qui lave !

Nous l’avons expliqué plus haut, la mousse est une émulsion du savon, à l’interface entre l’eau et l’air. C’est une croyance populaire tellement forte que même les fabricants de lessives, pour rassurer leurs clients, ajoutent à leur produit des substances qui n’ont pas d’autre rôle… que de produire de la mousse !

Envie d’échanger ?

Que vous soyez professionnel, à la recherche d’un stage, journaliste, copain, acheteur…

ou juste pour nous dire bonjour !

Contactez-nous
Deux affranchis de la cosmétique...

Nous

Le putois et le blaireau...

Lire
Bio écologique : Comprenez la démarche...

Notre démarche

La méthode et la Nature

Lire
Notre savoir faire : Qu’est-ce qu’un savon ?

Notre savoir-faire

La saponification à froid

Lire
Pédagogie : Le blog à ne pas manquer...

Blog

On explique tout !

Lire

Pin It on Pinterest

Share This