Les autres méthodes pour fabriquer du savon

Avantages et inconvénients

Voici un panorama des autres méthodes utilisées pour produire du savon afin de bien comprendre où l’on se situe

LA METHODE AU CHAUDRON (qui est le procédé à l’ancienne) où la pâte est cuite pendant plusieurs heures voire plusieurs jours à des températures avoisinant les 120°C à 170°C (c’est l’empâtage et la cuisson). Ensuite, l’étape d’après est le relargage ou la décantation de la glycérine en milieu salé (c’est le lavage du savon par une solution mixte de sel et de soude plusieurs fois) et, enfin, la liquidation ou l’ajout d’eau permettant au savon de se concentrer, d’éliminer l’excès de sel et de prendre une consistance lisse à 80°C. Ce procédé peut être réalisé en continu ou en discontinu. C’est une fabrication industrielle réalisée pour les savons de Marseille.

Inconvénient : cette méthode dénature la qualité des huiles (température élevée), donne des savons très durs et asséchants puisqu’il n’y a pas de surgraissage et plus de glycérine (qui est enlevée puis revendue – à bon prix – aux laboratoires cosmétiques). Pour réaliser ces savons, d’énormes quantités de soude sont mises à cuire avec les huiles et, une fois la cuisson terminée, la pâte est lavée à grandes eaux afin d’en extraire les surplus de soude. Entre l’énergie et l’eau consommées, l’impact écologique est négatif. Sans compter l’utilisation d’huile de palme dans la plupart des savons de Marseille puisque c’est un procédé et non une recette avec une liste d’ingrédients stricto sensu.

La méthode au chaudron où la pâte est cuite à des températures avoisinant les 120°C à 170°C (image : Marius Fabre)

LES SAVONS INDUSTRIELS (que l’on trouve dans les grandes surfaces et supermarchés sous le nom des grandes marques cosmétiques) sont quant à eux souvent réalisés avec des graisses minérales (dérivées du pétrole) et non pas végétales. Ils contiennent des produits chimiques (dont la plupart sont toxiques bien que tolérés), ce sont des produits de synthèse moussants, conservateurs, colorants, parfums de synthèse… (on retrouve les EDTA, Paraben, BHT, etc…) La liste est longue.

Inconvénient : ces additifs sont pour la plupart allergènes, cancérigènes, irritants, non-biodégradables… certains sont des perturbateurs hormonaux et d’autres clairement toxiques pour l’organisme. Voilà. Nous vous laissons bien évidemment vérifier – et digérer – tout ça sur internet (entre autres sources), en recherchant les ingrédients que vous lirez sur ces étiquettes ! Lisez aussi les nôtres pour comparer.

Les savons industriels que l’on trouve sous le nom des grandes marques cosmétiques

(Évidemment sans Paraben, on est sauvés !)

 

Les Affranchis, Savonnerie de Grenoble

LES SAVONS DITS « ARTISANAUX » (des marchés, des foires…) sont en fait réalisés de manière semi-industrielle à partir de bondillons de savons. Ce sont des billes de savons fabriquées très souvent en Asie, au chaudron, à base d’huile de Palme et avec des produits chimiques en complément. Ces « savonniers » mettent simplement les bondillons dans une machine (l’extrudeuse), les colorent, les parfument et puis rajoutent un peu d’huile en surgras. Le savon en sort prêt à être découpé et vendu.

Autrement dit, ce n’est pas réellement la même définition que celle que nous utilisons pour parler à la fois de savon et puis aussi d’artisanat !

Du coup, pas de détail des inconvénients, ils sont déjà dans la description (!)

Les savons dits artisanaux sont en fait réalisés de manière semi-industrielle à partir de bondillons de savons

Et puis…: on trouve aussi des grandes chaînes/marques disant vendre des cosmétiques frais ou faits main et qui en fait n’ont rien à voir non plus avec la fabrication artisanale (ni fait main) et dont la liste des colorants, conservateurs et autres parfums de synthèse est plutôt fournie. La qualité de ces savons est la même que les savons industriels précités. C’est juste qu’ils le « market » efficacement et font en plus du… greenwashing. Alors un conseil qui s’applique pour tous les cosmétiques que vous achetez : lisez les étiquettes !

LES SAVONS A FROID : c’est nous ! Et quelques irréductibles savonniers passionnés. C’est la méthode que nous utilisons et vous pouvez la trouver ici en détail !

Les savons à froid : c’est nous !

Où nous trouver

Découvrez notre réseau de distributeurs !
Je découvre
Deux affranchis de la cosmétique...

Nous

Le putois et le blaireau...

Lire
Bio écologique : Comprenez la démarche...

Notre démarche

La méthode et la Nature

Lire
Notre savoir faire : Qu’est-ce qu’un savon ?

Notre savoir-faire

La saponification à froid

Lire
Pédagogie : Le blog à ne pas manquer...

Blog

On explique tout !

Lire

Pin It on Pinterest

Share This